MeetWater
MeetWater

Small Xplose

Explosion

Mysteries Oil

L'eau, la sculpture et la photo... :

 

Voilà deux premiers mots que l'on pense peu compatible

l'un avec l'autre.

A moins que l'eau ne soit figée, gelée.

Ou que l'on emploie une autre technique

 

 

 

Quelques liens :

 

De nombreux autres photographes ont eu pratiqué cette discipline de la collision de gouttes d'eau

et de photographie à haute vitesse avant moi.

Certaines photos retrouvées ont été faites début 1900.

Depuis, la pratique a évoluée, et encore plus depuis la création de la photo numérique.

Voici donc quelques liens vers des grands de la discipline.

 

Qui suis-je ?

 

A cette question, il est bon de répondre par un résumé de ma vision de la photographie et de quelques photographe célèbres qui résument assez bien mon point de vue.

A travers le viseur, tout photographe sait qu' "une photographie, c’est un arrêt du coeur d’une fraction de seconde (Pierre Movilla).

Pourtant la fraction de seconde à de nombreuses interprétations possibles. Tout dépend de l'œil derrière le viseur, puis de celui qui regarde le cliché, le spectateur. Juste en parlant du spectateur, les visions seront déjà différentes.

Cette vision est encore plus vraie dans la photographie de collisions de gouttes d'eau, où la moindre milliseconde à son importance. Du moment où la première goutte tombe, jusqu'au moment du déclenchement du flash, fixant l'image de l'instant

Ansel Adams disait "Vous ne prenez pas une photographie, vous la faite" , et cela se  justifie à tout moment du processus : depuis la prise de vue en faisant des choix de cadrage et de réglages, et jusqu'au moment du développement et des choix qui sont faits à ce moment là.

Rien ne sert de débattre sur la façon de prendre une photographie : depuis son invention il s'agit toujours de fixer un instant sur un support qu'il soit argentique avec la pellicule ou numérique. Il faut fixer de la lumière sur ce support.

Seuls les aspects techniques ont progressé rendant cet art plus accessible à tous, du moins pour la prise de vue.

Il n'y a pas de mauvais photographes et de mauvais appareils, les photos ne sont juste pas destinées au même public et à des instants différents.

Tout public peut apprécier une photographie, la commenter et débattre dessus, seuls changeront les mots.

Pour résumer la photographie Cartier Bresson disait ceci : "Si il n’y a pas d’émotion, si il n’y a pas de choc, si on ne réagit pas à la sensibilité, on ne doit pas prendre une photo, c’est la photo qui nous prend ."

 

 

RIVOLLET LOIC

 

www.meetwater.fr

www.rivollet.net

Submitting Form...

The server encountered an error.

Form received.